intention

Marked by the beautiful travel books and postcards of my childhood, the sublimated aspect of the places represented has always captivated me and made me dream.
It is therefore naturally landscape photography that I chose to approach when my first camera was given to me.

– to immortalize what will no longer be –

I am looking for tormented landscapes, battered by the elements, powerful and heavy atmospheres, where the human presence is rare or even absent.
I work with neutral density filters in order to balance the differences in brightness and thus obtain well-exposed images from the shot, and an opaque filter for the long exposure. This technique brings to the image an ethereal and unreal aspect.

– looking and imagine –

The reality of the world is a sometimes restricted, so I bring particular importance to image processing. This “transformation” will translate, reveal my own perception of the moment.
Emphasis is placed on the transient effects of light to depict a dynamic world capable of evoking beauty, grandeur, awe and mystery.
My approach is not so much to modify reality but to give a personal vision of it, to translate my feelings and emotions felt.
My photographs are therefore more a reflection of subjective (idealistic) feelings than an objective (realistic) recording of the observable world. They are an invitation to contemplation and reverie, to melancholy and nostalgia.

– a fragment of time that will not come back –

Over the years, photography has taken a growing place during my walks and trips, it has today become one of the main reasons of my travels. I did not however consider it as a finality but rather as a way of expression and creative research.
In pursuit of places arousing curiosity and wonder, I travel the world in order to grasp the elusive, all these ephemeral evocations that our environment offers us ; images from here, somewhere and nowhere.

.

.

.

Marqué par les beaux livres de voyages et les cartes postales de mon enfance, l’aspect sublimé des lieux représentés m’a toujours captivé et fait rêver. C’est donc naturellement la photographie de paysage que j’ai choisi d’aborder lorsque mon premier appareil photo m’a été offert.

– immortaliser une succession d’instants –

Je suis à la recherche de paysages tourmentés, malmenés par les éléments, d’ambiances puissantes et pesantes, là où la présence humaine se fait rare voire absente.
Je travaille avec l’aide de filtres à densité neutre afin d’équilibrer les écarts de luminosité et ainsi d’obtenir des images bien exposées dès la prise de vue, et un filtre opaque pour la pose longue. Cette technique apporte à l’image un aspect éthéré et irréel.

– regarder et imaginer –

Le monde de la réalité étant un monde parfois limité, j’apporte une importance toute particulière sur le traitement de l’image. Cette « transformation » va traduire, révéler ma propre perception de l’instant.
L’accent est mis sur les effets transitoires de la lumière pour dépeindre un monde dynamique capable d’évoquer la beauté, la grandeur, la crainte et le mystère.
Ma démarche n’est pas tant de modifier la réalité mais d’en donner une vision personnelle, de traduire mes sensations et émotions ressenties.
Mes photographies sont par conséquent plus le reflet de sentiments subjectifs (idéalistes) qu’un enregistrement objectif (réaliste) du monde observable. Elles sont une invitation à la contemplation et à la rêverie, à la mélancolie et à la nostalgie du moment révolu.

– un fragment de temps qui ne reviendra pas –

Au fil des années, la photographie a pris une place grandissante lors de mes balades et voyages, elle en est aujourd’hui devenue l’une des principales raisons. Je ne la considère néanmoins pas comme une finalité mais plutôt comme un moyen d’expression et une recherche créative.
A la poursuite de lieux éveillant curiosité et émerveillement, je parcours le monde afin d’en saisir l’insaisissable, toutes ces évocations éphémères que notre environnement nous offre ; des images d’ici, d’ailleurs et de nulle part.

Jean-Philippe LACHOT

.

.

.

Acheter une œuvre sur la galerie KaZoART

2 commentaires

  1. Magnifique travail, L’univers de Jean-Philippe nous plonge dans ces paysages expressif, entre lumière et obscurité à la fois.
    Bonne maitrise de la pose longue. Un photographe exceptionnel, Bravo !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s